L’Industrie électrique

Information Nouvelles et Actualités
ABB décroche un contrat de 85 millions $ et un Grand prix santé et sécurité du travail


octobre 6, 2016
Par Eric Cloutier
Le futur centre de haute technologie ultramoderne qu’ABB ouvrira en 2017 à Montréal. La compagnie ABB a fait un doublé à la fin du mois dernier

La compagnie ABB a fait un doublé à la fin du mois dernier, le 22 septembre en annonçant un contrat de 85 millions $ accordé par Hydro-Québec et le 30 en raflant l’un des Grands prix santé et sécurité «Innovation» décerné par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) dans la région de Montréal.

 

La multinationale spécialisée dans les technologies de l’énergie et de l’automatisation a obtenu une commande d’une valeur de plus de 85 millions $ d’Hydro-Québec pour mettre à niveau les postes électriques à appareillage à isolation à l’air de 800 kilovolts (kV) et le réseau de transmission de la société d’État grâce à des disjoncteurs, à des transformateurs de puissance et à des inductances shunt.

ABB concevra, livrera et mettra en service ces disjoncteurs avec des isolateurs polymériques. Elle procédera également à la conception, à la fabrication et à la livraison d’autotransformateurs de 450 mégavolts-ampères (MVA) et d’inductances shunt de 735 kV.

Advertisment

«Les disjoncteurs sont un élément crucial des postes électriques, essentiel pour des manœuvres de commutation sécuritaires, fiables et efficaces. Les disjoncteurs à bain d’huile d’ABB sont les disjoncteurs les plus utilisés dans les exploitations de partout dans le monde, offrant une solution économique, écoefficace, souple et éprouvée», fait valoir la compagnie par voie de communiqué.

«Les transformateurs sont des composantes importantes de tout réseau électrique et ils sont indispensables à la conversion efficace et sécuritaire de l’électricité entre les systèmes de tension variable. La gamme de transformateurs d’ABB?comprend des transformateurs de puissance pouvant atteindre 1 200 kV, des transformateurs de distribution de type à liquide et de type à sec, des transformateurs de traction et pour des applications spéciales ainsi que les services et composantes connexes» ajoute-t-elle.

Selon ABB, cette mise à niveau est justifiée par une demande croissance en électricité et par la nécessité d’intégrer de nouvelles sources d’énergie renouvelable.

Le réseau de 800 kV d’Hydro-Québec, qui constitue l’un des plus vastes au monde, a été développé en grande partie au cours des années 1960 et 1970. ABB a participé à la modernisation de son infrastructure électrique au fil des décennies.

«Nous sommes heureux de continuer à appuyer Hydro-Québec dans ses efforts continus pour renforcer l’infrastructure électrique du Canada», a déclaré Claudio Facchin, président de la division des réseaux électriques d’ABB.

«Les technologies de pointe d’ABB aideront à stimuler l’intégration de sources d’énergie renouvelable, à offrir de l’électricité supplémentaire et à améliorer le transfert d’électricité sur de longues distances. La transmission à ultra-haute tension est un secteur prioritaire de notre stratégie Prochaine étape et un élément de différenciation important pour ABB», a-t-il renchérit.

ABB honorée par la CNESST

Quant au Grand prix de la santé et de la sécurité du travail qu’elle a remporté, ABB a été lauréate pour l’une de ses réalisations dans la catégorie «Innovation», à l’instar de deux autres grande entreprises, d’une PME et de trois organismes publics. Cette catégorie honore des projets tangibles ou démarches visant à prévenir les accidents, voire même à sauver des vies.

«Les travailleurs de ABB inc. devaient ouvrir les disjoncteurs de sources d’alimentation et les cadenasser individuellement afin de s’assurer que l’unité était hors tension. Un travailleur pouvait donc, par mégarde, oublier de cadenasser l’une des sources d’énergie et s’exposer ainsi à des décharges électriques potentiellement mortelles. L’entreprise a créé un système de distribution d’alimentation de multiples tensions alternatives et continues alimenté par une source unique de 600 volts alternatifs (V ca). Ce système permet de produire toutes les tensions nécessaires pour effectuer les essais. Ainsi, seul le disjoncteur principal de 600 V ca doit être cadenassé. Les risques de recevoir une décharge électrique à cause d’un oubli se trouvent donc grandement réduits», explique la CNESST, en résumant, par voie de communiqué, l’initiative qu’a mise en place ABB.

Après avoir été couronné à Montréal, cette compagnie et les cinq autre lauréats se retrouveront en lice pour le Gala national des Grands Prix santé et sécurité du travail, qui se déroulera à Québec au printemps 2017.

new.abb.com/ca/fr, www.cnesst.gouv.qc.ca