L’Industrie électrique

Actualités
Andritz sélectionnée pour la rénovation de la centrale de Carillon, Québec


octobre 25, 2020
Par Lucie Côté
Photo credit: Hydro-Québec (CNW Group/ANDRITZ Hydro Canada) Crédit : Hydro-Québec

Le groupe technologique international Andritz a été sélectionné par Hydro-Québec comme partenaire exclusif pour rééquiper potentiellement les quatorze groupes turbines-alternateurs de 54 MW de la centrale Carillon située sur la rivière des Outaouais dans la province de Québec. Hydro-Québec a confié à Andritz la fourniture et l’installation des six premiers groupes turbines-alternateurs le 30 septembre 2020.

Cette première phase comprend le rééquipement complet de ces six unités avec de nouveaux alternateurs, régulateurs de vitesse et turbines de type Kaplan. Toutes les pièces amovibles seront remplacées. La plupart des pièces encastrées seront conservées et remises à neuf. Andritz est responsable de la conception, de la fabrication, du transport, de l’assemblage, des essais et de la mise en service de l’ensemble de la fourniture.

Andritz est le fabricant d’origine des turbines et des alternateurs existants de la centrale de Carillon. « La réalisation de ce projet aura un impact significatif sur le maintien du savoir-faire hydroélectrique québécois au sein d’Andritz et de ses nombreux fournisseurs situés au Québec », a déclaré Daniel Carrier, président d’Andritz Hydro Canada.

Ces fournisseurs québécois seront principalement impliqués dans la fabrication de composants stratégiques dont les roues Kaplan et dans l’installation de l’équipement en centrale. La plupart des travaux de conception seront réalisés dans les installations d’Andritz à Lachine, à Chambly et à Pointe-Claire, où se trouve son bureau de gestion de projet à seulement 60 km de la centrale de Carillon.

Advertisment

La connaissance d’Andritz des unités existantes, l’expertise et la présence locale de ses équipes d’exécution ainsi que la proximité de la centrale de Carillon font d’Andritz le partenaire idéal d’Hydro-Québec pour la réalisation de cet important projet qui s’étendra sur un total de 16 années, avec la mise en service de la dernière unité prévue pour 2036.

Source : Hydro-Québec


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*