Dévoilement d’un futur corridor de recharge électrique entre le Québec et le Maine

Eric Cloutier
Août 31, 2016
Écrit par
Le corridor de recharge électrique Québec-Maine
Le corridor de recharge électrique Québec-Maine (Photo : Groupe CNW/Cabinet du premier ministre du Québec)
Un futur corridor de dix bornes de recharge électrique entre le Québec et le Maine a été dévoilé, le 29 août, par le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et le gouverneur de l’État du Maine, Paul LePage, Le tracé de ce corridor reliera les villes de Québec et de Portland.

 

Le tracé empruntera l’autoroute 73 et la route 173 en Beauce et se poursuivra ensuite jusqu’au poste-frontière de Jackman, ainsi que sur la route 201 et sur les autoroutes I-95 et I-295 en sol américain; le tout en passant par la capitale de l'État du Maine, Augusta.

«À l'heure actuelle, près de 95 % des déplacements touristiques entre le Québec et le Maine s'effectuent en voiture. En mettant sur pied ce corridor, nous encourageons les Québécoises et les Québécois à adopter le virage électrique. Il s'agira du deuxième corridor de bornes reliant le Québec aux États-Unis. Je me réjouis de voir, une fois de plus, ce bel exemple de collaboration avec nos partenaires américains prendre forme», a déclaré le premier ministre Couillard.

En novembre 2015, le premier ministre du Québec et le gouverneur LePage avait discuté de la possibilité d'élargir la coopération entre le Québec et le Maine, notamment dans le domaine de l'énergie et de l'électrification des transports.

La création d'un comité de travail conjoint, dont le mandat était d'examiner les possibilités d'établir un corridor de bornes de recharge pour véhicules électriques entre le Québec et le Maine, avait été annoncé en mars dernier. L’annonce du tracé du nouveau corridor électrique survient moins de six mois après le début des travaux amorcés par le comité de travail Québec-Maine en électrification des transports.

«Le Maine se réjouit de cette initiative qui permettra d'étendre nos infrastructures communes et d'améliorer l'accessibilité de notre État pour les véhicules électriques», a souligné, pour sa part, le gouverneur LePage.

Ce projet découle du Plan d'action en électrification des transports 2015-2020, lancé par le gouvernement du Québec en octobre 2015. Rappelons que le Québec vise, par le biais de l'intensification de  son réseau de recharge, à l'atteinte la cible de 100 000 véhicules électriques en circulation sur ses routes d'ici 2020.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les plus populaires