L’Industrie électrique

Nouvelles et Actualités
Étude : Le Québec est chef de file de l’électrification des véhicules et des économies de gaz naturel au Canada


décembre 17, 2019
Par Lucie Côté

Le Québec s’est classé en deuxième place parmi toutes les provinces dans le tout premier Bulletin des politiques provinciales en matière d’efficacité énergétique, dévoilé en novembre 2019, en parallèle avec une banque de données pancanadienne sur les politiques d’efficacité énergétique par un organisme de défense de l’efficacité énergétique de l’Université Carleton, Efficacité énergétique Canada.

« Le Québec est le chef de file de l’électrification des véhicules et des économies de gaz naturel au Canada », a déclaré le Dr Brendan Haley, auteur principal de l’étude et directeur des politiques à Efficacité énergétique Canada.

L’efficacité énergétique, c’est-à-dire l’énergie économisée grâce à des bâtiments, des technologies et des appareils dits « intelligents », est de plus en plus reconnue comme un outil essentiel pour atténuer les changements climatiques. L’Agence internationale de l’énergie (IEA) estime que 40 % des engagements de réduction des émissions de GES pris dans le cadre de l’Accord de Paris peuvent être respectés grâce à des mesures d’efficacité énergétique, comme une meilleure isolation, des technologies de chauffage et de refroidissement intelligentes, l’éclairage à DEL et l’utilisation d’appareils à haut rendement.

« Imaginez que tout le gaspillage d’énergie provenant de nos maisons, de nos entreprises et de notre industrie soit considéré comme une “ressource”, au même titre que le gaz naturel, le pétrole et les éoliennes », a déclaré Corey Diamond, directeur général d’Efficacité énergétique Canada. « Imaginez maintenant si nous exploitions cette “ressource” dans toutes les collectivités du Canada, créant des emplois et aidant à respecter nos engagements en matière de changement climatique. »

« Le lancement aujourd’hui de la fiche d’évaluation de politiques d’efficacité énergétique par province suit le progrès réalisé dans tout le pays et crée une compétition amicale entre les provinces afin que nous puissions atteindre le potentiel qu’offre l’efficacité énergétique », a ajouté Diamond.

Le bulletin canadien, semblable au bulletin des états américains publié annuellement par l’American Council for an Energy Efficient Economy (ACEEE), mesure le progrès de chaque province dans cinq domaines clés: les programmes d’efficacité énergétique, les politiques habilitantes, les bâtiments, les systèmes de transport, et l’industrie.

« La province francophone pourrait rivaliser avec le chef de file national (la Colombie-Britannique) en adoptant des codes pour les bâtiments à haut rendement énergétique et en augmentant les économies d’électricité pour se préparer à l’électrification massive des bâtiments et des systèmes de transport, » a ajouté M. Haley.

Efficacité Énergétique Canada a estimé précédemment que 118 000 emplois seraient créés chaque année d’ici 2030 en mettant en œuvre les politiques d’économie d’énergie énoncées dans le cadre pancanadien sur la croissance propre et le changement climatique.

Le bulletin 2019 est le premier publié par l’organisation. Lancée en novembre dernier au sein du Centre de recherche sur l’énergie durable de l’Université Carleton, l’organisme Efficacité énergétique Canada vise à faire du Canada un chef de file mondial en matière de politiques, de technologies et d’emplois dans le domaine de l’efficacité énergétique.

Source : Efficacité énergétique Canada


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*