L’Industrie électrique

Nouvelles et Actualités
Hydro-Québec et E-Sim Solutions signent une entente pour le développement de solutions de simulation collaborative


octobre 13, 2020
Par Lucie Côté
Le Laboratoire de simulation de réseaux de l’Institut de recherche d’Hydro-Québec (IREQ) (Groupe CNW/Hydro-Québec) Le Laboratoire de simulation de réseaux de l’Institut de recherche d’Hydro-Québec (IREQ)

Le Centre de recherche d’Hydro-Québec (CRHQ) et E-Sim Solutions annoncent la signature d’une entente de collaboration en recherche-développement portant sur des plateformes de cosimulation numérique de réseaux électriques intelligents, avec un accent particulier sur les systèmes de télécommunications et la cybersécurité.

Les plateformes de cosimulation ont pour but d’améliorer l’efficacité des méthodologies d’essai virtuel et servent à valider et à vérifier le comportement global de systèmes complexes mettant en œuvre plusieurs technologies, notamment l’électrotechnique, les télécommunications, les automatismes, la mécanique et l’analyse thermique.

Il s’agit d’un projet ambitieux qui promet de multiples bénéfices : réduire les temps de conception et de mise en service en détectant les défaillances précoces, entre autres; améliorer la collaboration entre les équipes d’ingénierie grâce à des échanges autour d’une même plateforme; accroître la qualité des essais réalisés pour optimiser le système électrique de bout en bout.

« Cette entente avec le CRHQ, chef de file en innovation dans le domaine des réseaux électriques intelligents, représente pour nous une occasion de concrétiser notre expérience reconnue en matière d’interopérabilité de modèles de simulation numérique sous forme de solutions logicielles collaboratives pour les concepteurs de demain », affirme Thierry Roudier, président et fondateur d’E-Sim Solutions.

Advertisment

« Avec cette entente, Hydro-Québec appuie une petite entreprise du Québec et se projette dans l’avenir en élaborant des solutions pour la simulation et l’analyse de réseaux électriques capables de soutenir la transition énergétique et de tirer avantage de la transition numérique, tout en réduisant les risques potentiels liés à la cybersécurité et à la fiabilité de réseaux de plus en plus complexes », affirme Jean Matte, Directeur principal du Centre de recherche d’Hydro-Québec.


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*