L’Industrie électrique

En vedette Énergie Énergie éolienne et solaire
La plus grande centrale photovoltaïque flottante expérimentale, équipée de technologies d’ABB


Photo courtoisie d’ABB.

6 juillet 2017 – La pénurie des terres a considérablement limité l’adoption de l’énergie solaire à Singapour. Les panneaux solaires flottants (floatovolatics) pourraient s’avérer une alternative viable pour cette ville-état entourée d’eau. Les panneaux flottants pourraient afficher un rendement énergétique supérieur à 10 % à celui des panneaux solaires placés sur la terre ferme.

ABB affirme qu’elle fournit des composants clés du centre d’essai d’une dimension d’un hectare et d’une puissance d’un mégawatt. Ce serait le plus grand au monde, selon l’ABB. L’énergie générée alimentera le réseau électrique national, fournissant de l’électricité pour environ 250 ménages.

«Ce projet s’inscrit parfaitement dans le cadre de notre stratégie «Next Level» portant sur la révolution énergétique, et constitue une étape clé de l’intégration de plus de sources renouvelables au mix énergétique», a déclaré Tarak Mehta, président de la division Electrification Products d’ABB.

Située dans le réservoir de Tengeh dans l’ouest de Singapour, l’installation se compose de toute une série de systèmes solaires émanant de différents fournisseurs visant à étudier les performances et la rentabilité des plates-formes solaires flottantes. ABB a fourni ses célèbres onduleurs solaires TRIO-50 à Phoenix Solar, l’un des intégrateurs système participant au projet. Ces composants clés convertissent le courant continu (DC) produit dans les panneaux solaires en courant alternatif (AC) utilisable dans les réseaux électriques. Par ailleurs, les disjoncteurs miniatures et à boîtier moulé basse tension d’ABB protègent les circuits électriques sur l’eau.

Advertisment

Singapour bénéficie d’une forte radiation solaire annuelle moyenne, explique ABB, ce qui rend l’énergie solaire une source attrayante. Les plates-formes solaires flottantes seront naturellement refroidies par l’eau environnante, améliorant considérablement le rendement énergétique, ce qui peut rendre les cellules jusqu’à 11 % plus efficaces que les panneaux placés sur terre.

— Photo courtoisie d’ABB.