L’Industrie électrique

En vedette Nouvelles et Actualités
Le Bureau de la concurrence demande à WESCO de céder ses divisions de datacom et de services publics


septembre 1, 2020
Par Lucie Côté
Photo provenant du site Internet du Tribunal de la concurrence

Le Bureau de la concurrence du Canada a enregistré un accord de consentement avec le Tribunal de la concurrence afin de répondre aux préoccupations concernant l’acquisition d’Anixter International Inc. par WESCO International Inc., qui aurait combiné les deux plus grands distributeurs de matériel de lignes de poteaux et de produits de communication de données au Canada.

« Ces produits sont des intrants essentiels dans la livraison d’électricité et d’Internet aux Canadiens et aux entreprises canadiennes », déclare le Bureau de la concurrence.

À la suite d’un examen, le bureau a conclu que « cette transaction aurait probablement considérablement réduit la concurrence sur ces marchés en éliminant la rivalité entre WESCO et Anixter, entraînant ainsi des prix plus élevés et une qualité de service inférieure pour un grand nombre de clients, y compris les entrepreneurs, les services publics, le câble, les entreprises et les fournisseurs de services de télécommunications ».

La combinaison des deux sociétés aurait donné lieu à des parts de marché élevées sur divers marchés à travers le pays. Cependant, le bureau a également constaté que les concurrents restants sur ces marchés ne pouvaient généralement pas offrir une sélection de produits, des prix et des services comparables et que les barrières à l’entrée ou à l’expansion étaient élevées.

Advertisment

Pour remédier aux préoccupations du bureau, l’accord de consentement oblige WESCO à céder sa division datacom et sa division utilitaire. « Le recours comprend des milliers de comptes clients, des stocks, du personnel clé, des succursales et des relations avec des fabricants clés », déclare le Bureau de la concurrence, ajoutant qu’il est « […] convaincu que cet accord répondra à ses problèmes de concurrence au Canada. »

« Les Canadiens comptent sur des entreprises comme WESCO et Anixter pour répondre à leurs besoins de base, comme la lumière, le chauffage et la connectivité Internet. Nous sommes convaincus que l’accord signé aujourd’hui préservera la concurrence sur les marchés essentiels aux besoins fondamentaux des Canadiens », a déclaré M. Matthew Boswell, commissaire de la concurrence.

L’entente de consentement sera bientôt disponible sur le site Internet du Tribunal de la concurrence.

Le matériel de ligne de poteau comprend une variété d’équipements, de haute / moyenne tension, installée sur les lignes de transmission / distribution électriques, et il est acheté par les services publics d’électricité, entre autres. Les produits Datacom comprennent le câblage cuivre, cox et fibre optique, les produits d’infrastructure de câblage et les équipements associés utilisés par les entreprises de télécommunications et de câblodistribution, les fournisseurs de services Internet, les centres de données, etc.

 

WESCO opère à partir de 120 emplacements au Canada, tandis qu’Anixter en a 31 au Canada, indique le bureau.