L’Industrie électrique

Information Nouvelles et Actualités
Le Centre Vidéotron coûtera 30 millions $ de moins que prévu


septembre 28, 2015
Par Eric Cloutier
En vue de l’obtention de sa certification LEED Argent Dans la foulée d’une conférence sur le futur amphithéâtre multifonctionnel de Québec (AMQ) présentée en ouverture du 29e Congrès de l’Association québécoise pour la maîtrise de l’énergie (AQME)

Dans la foulée d’une conférence sur le futur amphithéâtre multifonctionnel de Québec (AMQ) présentée en ouverture du 29e Congrès de l’Association québécoise pour la maîtrise de l’énergie (AQME), tenu les 6 et 7 mai à l’hôtel Plaza Québec, par l’ingénieur Jean Rochette, directeur de ce projet à la Ville de Québec, la construction de l’édifice – maintenant connu sous le vocable Centre Vidéotron et dont les travaux s’achèvent – coûtera finalement 30 millions $ de moins que les 400 M$ initialement prévus.

 

C’est ce qu’ont fait savoir la Ville de Québec et Québecor, l’exploitant du futur amphithéâtre, lors d’une conférence de presse tenue conjointement le 16 juin sur le chantier du Centre Vidéotron. Rappelons que Québecor et la Ville de Québec visent maintenant l’obtention d’une certification LEED Argent pour l’immeuble.

Au moment d’écrire ces lignes, le 29 juin, le Centre Vidéotron, bâti sur le terrain d’ExpoCité, devait normalement être livré à Québecor et mis en opération le 15 juillet au plus tard, en vue de son inauguration officielle le 11 septembre. Afin d’obtenir sa certification LEED Argent, l’amphithéâtre multifonctionnel de Québec doit amasser suffisamment de points LEED. Dans son bilan, le Centre Vidéotron a amassé 18 points dans le volet des aménagements écologiques des sites (en prévoyant notamment l’implantation de bornes de recharge pour véhicules électriques) sur le terrain de l’édifice, 7 points pour la gestion efficace de l’eau, 8 points dans le volet énergie et atmosphère, 4 points pour les matériaux et ressources, 8 points pour la qualité de l’environnement intérieur, 6 points pour l’innovation et la conception (en installant, entre autres, des systèmes de ventilation par déplacement sous les gradins, un système d’éclairage DEL à 100 % et un autre pour le refroidissement de la patinoire installé à même le panneau indicateur central), ainsi que 3 points pour l’accent sur les priorités régionales; le tout pour un total ciblé de 54 points.

Dans sa présentation faite devant les membres de l’AQME et à la suite de laquelle le magazine L’Industrie électrique (LE) a publié un premier article dans son numéro de juin 2015, Jean Rochette avait mentionné que le Centre Vidéotron sera entièrement éclairé grâce à des systèmes à DEL (diodes électroluminescentes). Parmi les informations expliquées par M. Rochette, mais non rapportées dans le premier article, l’ingénieur a mentionné que l’intensité de l’éclairage horizontal au niveau de la glace sera de 2150 lux et que le niveau d’éclairage vertical par rapport à la position de la caméra principale s’élèvera à 1550 lux. Quant à celui de l’éclairage par rapport au tableau d’affichage, ce niveau sera plus élevé que 215 lux.

«On avait des niveaux d’éclairage très précis à respecter et notre ratio d’uniformité allait d’un maximum de 1,3 à un minimum de 1. Ce qui est intéressant et ce qu’on fait de façon mécanique dans les autres arénas, c’est que lorsqu’on a un éclairage HIV, il faut mettre une espèce de bout à l’extrémité de la lumière pour assurer une noirceur totale. Avec la technologie DEL, lorsqu’on veut le noir total, on l’a immédiatement et lorsqu’on décide de rallumer l’éclairage, on le rallume instantanément», explique M. Rochette.

«Dans le cadre du chantier, les manufacturiers d’équipements d’éclairage nous ont lancé un défi. Ils nous disaient que notre indice de rendu de couleurs était de 70 CRI et récemment, à la suite d’un avis de modification, on l’a augmenté à 82 CRI. Au Centre Bell, il est plus élevé que le nôtre, soit à 88 CRI, et au Staples Center de Los Angeles, il est à 78 CRI. Pourquoi l’a-t-on monté si haut? C’est en raison de la couleur du chandail de l’équipe locale. Le rouge de l’uniforme des Canadiens de Montréal est plus difficile à rendre que le noir de celui des Kings de Los Angeles», a-t-il ajouté, en lançant à la blague qu’il «espère que le bleu va être bien rendu à 82 CRI».

En termes d’équipements de chauffage, Jean Rochette a expliqué que le Centre Vidéotron sera doté de 12 chaudières de 844 kW pour un chauffage à haut rendement énergétique de 93,5 % AHRI (Air-Conditioning, Heating and Refrigeration Institute) au gaz, et cela pour une capacité totale de 10 MW, en vertu des normes de mesure et de certification du rendement de produits établies par l’AHRI.