L’Industrie électrique

Actualités Nouvelles et Actualités
Le congrès EVS29 sur les véhicules électriques attire près de 2000 participants


juillet 4, 2016
Par Eric Cloutier
Le premier ministre du Québec Le 29e symposium international Electric Vehicle Symposium and Exhibition (EVS29)

Le 29e symposium international Electric Vehicle Symposium and Exhibition (EVS29), qui s’est tenu du 19 au 22 juin à Montréal, s’est avéré un succès en attirant près de 2 000 participants.

 

Ce grand symposium international a présenté, tant au public qu’aux gens de l’industrie des véhicules électriques rechargeables, qu’ils soient hybrides, avec prolongateur d’autonomie,  ou entièrement électriques. Plus de 1 000 personnes ont participé aux essais publics de véhicules électriques, tandis que de nombreuses entreprises du Québec et d’ailleurs étaient présentes pour présenter leurs produits liés à l’électrification des transports.

«L’électrification des transports demeure essentielle dans la lutte contre les changements climatiques, et Hydro-Québec a tous les atouts pour contribuer à cette évolution avec une énergie propre et renouvelable. Tous les types de véhicules rechargeables, qu’ils soient hybrides ou tout électriques, contribuent à réduire les émissions de GES et représentent un choix économique intéressant pour les conducteurs», a souligné Pierre-Luc Desgagné, vice-président – Affaires corporatives et secrétaire général d’Hydro-Québec.

Au cours de cet événement, rappelons que le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a procédé à l’annonce du projet de corridor de recharge rapide pour véhicules électriques (VÉ) le long de l’autoroute 20 entre Montréal et Mont-Joli. Ce projet piloté par les principaux partenaires du Circuit électrique, le plus important réseau de bornes de recharge publiques au Québec, prévoit l’ajout de bornes de recharge rapide dans ce qui constitue l’un des corridors routiers les plus fréquentés du Québec.

«Des bornes de recharge rapide à Daveluyville et à Laurier-Station s’ajouteront aux bornes déjà en service à Sainte-Julie, à Drummondville et à Lévis. Une sixième borne sera offerte cet automne à la rôtisserie St-Hubert de Saint-Hyacinthe. Et plus tard, d’ici la fin de l’année, une deuxième phase d’électrification de l’autoroute 20 sera complétée entre Québec et Mont-Joli avec l’ajout de bornes rapides à Montmagny, à Rivière-du-Loup, à Trois-Pistoles et à Rimouski. Des bornes sont déjà en service à La Pocatière et à Mont-Joli», peut-on lire dans un communiqué émis par Hydro-Québec le 22 juin.

De son côté, la filiale TM4 a présenté ses systèmes de motorisation électrique, dont sa série SUMO conçue notamment pour les autobus électriques, tandis que la Ville de Saint-Jérôme a annoncé, le 20 juin, la mise en place d’un service gratuit de navette électrique qui reliera en continue son centre-ville pour accommoder les étudiants du cégep et de l’université, ainsi que l’ensemble de sa population.

Pour sa part, la Ville de Montréal a annoncé, le même jour, la création d’un Institut de l’électrification et des transports intelligents, ainsi que sa Stratégie d’électrification des transports. L’une des missions de cet institut sera de favoriser une plus grande synergie entre les partenaires régionaux de la Ville, qui veut également développer des partenariats internationaux.