L’Industrie électrique

Actualités
Les gouvernements du Canada et du Québec investissent pour améliorer l’accès à une source d’énergie renouvelable dans le nord du Québec


mars 3, 2020
Par Lucie Côté
Routes de la Baie-James Photo : La Presse

L’honorable Maryam Monsef, ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et du Développement économique rural, et M. Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, annoncent un investissement conjoint pour raccorder le relais routier du kilomètre 381 de la route de la Baie-James au réseau de distribution d’électricité d’Hydro-Québec grâce à une ligne électrique d’environ 41 kilomètres.

L’exploitation de ce relais est cruciale puisqu’il est le seul sur la route de la Baie-James, qui s’étire sur 620 kilomètres. Le relais dessert une population de plus de 11 000 personnes, dont plusieurs communautés de la nation crie, en offrant des services de restauration, d’hébergement, de distribution de carburant ainsi qu’un service de dépannage mécanique. Le site utilise actuellement l’énergie de génératrices fonctionnant au diesel. Les travaux donneront accès à une source d’énergie plus efficace et plus fiable, ce qui réduira les émissions de gaz à effet de serre.

« Pour la circonscription d’Ungava, il s’agit d’une excellente nouvelle. Cette annonce vient combler un besoin réel dans cette partie de notre région. Nous aurons une infrastructure complète, plus verte, mais qui également, saura répondre à la demande des gens voyageant sur ce territoire. », précise le député d’Ungava, M. Denis Lamothe

Le coût global du projet s’élève à plus de 4,8 millions de dollars. Le gouvernement du Canada y investit plus de 2,2 millions de dollars par l’entremise du volet Infrastructures des collectivités rurales et nordiques du plan d’infrastructure Investir dans le Canada. De son côté, le Gouvernement du Québec investit plus de 2,6 millions de dollars pour la réalisation de ce projet, grâce à une mise de fonds de la Société de développement de la Baie-James (SDBJ) et au programme ÉcoPerformance.

Advertisment

« Cet investissement démontre bien la volonté de nos gouvernements de s’engager dans une démarche significative afin d’encourager et de soutenir le développement du Nord-du-Québec. À terme, ce projet nous permettra de réaliser une économie de coûts d’exploitation du relais routier du km 381 en plus de nous permettre d’offrir un meilleur service à nos clients. », conclut le  président-directeur général de la Société de développement de la Baie-James, M. Alain Coulombe.

SOURCE Infrastructure Canada


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*