L’Industrie électrique

Information Nouvelles et Actualités
Les Laboratoires Nucléaires Canadiens publient une vision de 1,2 milliards pour Chalk River


juin 14, 2017
Par Anthony Capkun
Photo © CNL

13 juin 2017 – «C’est une première étape importante sur notre parcours vers une nouvelle vision pour les LNC et le campus de Chalk River», a déclaré Mark Lesinski, président et chef de la direction des Laboratoires Nucléaires Canadiens, sur la publication d’une stratégie de 1,2 milliards de dollars sur 10 ans pour l’avenir des laboratoires de Chalk River.

La stratégie n’a pas été développée en vase clos, ont déclaré les LNC, en ajoutant qu’elle reflète les commentaires des leaders mondiaux en science nucléaire, d’Énergie atomique du Canada limitée, des clients actuels et d’autres intervenants dans la chaîne d’approvisionnement de l’industrie du nucléaire, les communautés et les intervenants locaux et du personnel des LNC.

Un investissement de plus de 1,2 milliard de dollars sur 10 ans est destiné aux installations et à l’infrastructure de Chalk River, y compris:

• La construction d’un centre évolué de recherches sur les matières nucléaires, un complexe qui inclura de nouvelles installations blindées ainsi que plusieurs laboratoires évolués pour la recherche comportant des matières radioactives ou irradiées.

• Un nouveau poste électrique d’évacuation d’énergie principal, un service d’alimentation au gaz naturel étendu, des conduites d’eau potable et un système d’égouts sanitaires, lesquels permettront d’améliorer la sécurité et la fiabilité des systèmes existants.

• La construction d’installations éco-énergétiques modernes pour les opérations, l’entretien, la logistique et la sécurité ainsi qu’un nouveau centre d’affaires.


Parmi les points saillants, un programme emballant en science et technologie, qui comprend d’ambitieux objectifs tels que:

• La sélection d’un site pour un nouveau petit réacteur modulaire aux LNC d’ici 2026.

• Le développement et la démonstration d’une suite de composantes pour traitements ciblés en radio-immunothérapie alpha (une technologie médicale émergente faisant appel à des isotopes) d’ici 2022.

• L’expansion du programme sur l’hydrogène des LNC, avec comme objectif de jouer un rôle de premier plan dans la démonstration du transport en vrac d’hydrogène d’ici 2020.

• La démonstration d’un nouveau concept évolué pour la fabrication de carburant d’ici 2020.

• Le développement, la commercialisation et le déploiement d’un système d’atténuation pour la détection et le contrôle des cyber-intrusions en milieu industriel nucléaire d’ici 2022.

«De nouvelles centrales nucléaires sont construites partout à travers le monde, et je crois que les LNC peuvent permettre à l’industrie canadienne de réussir dans ce domaine», a déclaré le Dr Kathryn McCarthy, des LNC. «Nos scientifiques et nos ingénieurs savent ce qui est nécessaire pour faire passer une technologie du design au déploiement. Ils peuvent faire appel à leurs compétences techniques et les appliquer à développer quelque chose qui est pratique pour l’industrie, et qui nous rend unique comme ressource.»

Les LNC nous rappellent que la Stratégie à Long Terme est un document orienté vers le futur incluant plusieurs projets faisant l’objet «d’un rigoureux processus d’homologation et d’application de la règlementation».