L’Industrie électrique

En vedette Codes et normes Sécurité
Nouvelle version interactive pour le Code canadien de l’électricité 2015


septembre 27, 2015
Par Eric Cloutier


Sujets

Le Groupe CSA, une organisation spécialisée dans l’élaboration de normes et un prestataire international de services d’essai et de certification, a publié, le 5 janvier à Toronto, le Code canadien de l’électricité 2015, première partie.

 

Le Code canadien de l’électricité 2015 en est à sa 22e édition de la principale norme du Canada relative aux installations électriques. Il comprend plus de 200 mises à jour et révisions et est maintenant offert en version interactive pour permettre aux utilisateurs de mieux localiser et interpréter les exigences du Code. Ceux-ci peuvent également effectuer des calculs conformément à ce dernier, en se servant d’une tablette ou d’un téléphone.

Les nouvelles sections entièrement mises à jour portent sur l’énergie renouvelable, le chauffage électrique et la classification des emplacements dangereux selon le Groupe CSA. Un document distinct intitulé «16 principales modifications apportées au Code canadien de l’électricité» a également été rendu public pour donner un aperçu des modifications apportées au Code et de leurs impacts sur divers intervenants.

Advertisment

«Le Groupe CSA souhaite moderniser sa façon d’élaborer et de fournir des normes. Notre nouvelle version interactive du Code canadien de l’électricité permet de consulter le Code à partir de votre téléphone ou de votre tablette», a déclaré Gianluca Arcari, chef de la direction des normes et vice-président du Groupe CSA.

«Les utilisateurs peuvent désormais accéder facilement au Code et y trouver des sections pertinentes à l’aide d’un appareil mobile, pendant qu’ils sont au travail. C’est là un exemple parmi plusieurs autres des moyens que nous utilisons pour nous adapter aux besoins de nos clients. Plus important encore, ces changements aideront les travailleurs à accéder facilement aux renseignements dont ils ont besoin pour assurer la sécurité de tous», renchérit-il.

«Les systèmes d’énergie renouvelable constituent une nouvelle section du Code canadien de l’électricité 2015.  Les exigences relatives aux systèmes photovoltaïques ont été regroupées avec les exigences relatives aux systèmes d’énergie renouvelable, comme les systèmes d’énergie éolienne et les systèmes hydrocinétiques. De plus, de nombreuses mises à jour portant sur les nouvelles technologies et les fonctions de sécurité pour les occupants et les premiers intervenants ont été ajoutées au Code.

La section 18, Emplacements dangereux, du Code mis à jour traite désormais exclusivement du système de classification des zones. Cette section a été révisée afin d’y intégrer la classification de la Commission électrotechnique internationale relative aux emplacements pouvant contenir de la poussière inflammable, tels que les silos-élévateurs et les minoteries», écrit notamment le Groupe CSA dans son communiqué.

www.csagroup.org