STELPRO procède à un investissement stratégique de 24M $ à Saint-Bruno-de-Montarville

Lucie Côté
Novembre 01, 2018
Écrit par
L’entreprise québécoise STELPRO, un fabricant d’appareils de chauffage électrique et de contrôles électroniques, vient d’annoncer un investissement de 24M$ sur trois ans à son usine de Saint-Bruno-de-Montarville. Le projet a pour objectif de propulser sa croissance tout en augmentant la productivité et la capacité de production, en plus de créer 50 nouveaux emplois.

Depuis plusieurs années, l’entreprise maintient une forte croissance qu’elle planifie accélérer en s’appuyant sur un plan de développement stratégique visant une augmentation des revenus de l’ordre de 45 %. « Notre plan stratégique s’appuie fermement sur l’expertise et le leadership de notre équipe dans toutes les sphères du chauffage électrique ainsi que sur notre engagement envers la créativité à tous les niveaux de l’entreprise. C’est ainsi que nous livrons la promesse STELPRO Confort 360. », a déclaré Yves Chabot, propriétaire et président.

Les sommes investies permettront, entre autres, l’ajout de 65 000 pieds carrés d’espace afin de supporter la croissance des ventes et des parts de marché de l’entreprise. Une partie de ces nouveaux espaces sera consacrée à l’accroissement de la capacité de production et de distribution. Les installations d’innovation et de développement de produits seront aussi bonifiées, ainsi que les espaces de bureaux. Les travaux ont débuté en juin et se poursuivront jusqu’à la fin de 2019.

De plus, STELPRO continuera ses investissements en automatisation et en robotisation. La poursuite de la transition vers l’usine 4.0 permettra la convergence des aspects manufacturiers et numériques afin d’optimiser et d’améliorer la flexibilité, de s’adapter à la demande en temps réel et de mieux satisfaire les besoins du marché.

Avec l’augmentation de sa capacité de production et les réductions de coûts engendrées par ces grands projets, STELPRO pourra continuer à faire face à un marché qui soulève de nombreux défis tels que la hausse importante du coût des matières premières et des coûts de production, ainsi qu’une compétition mondiale accrue. Le fabricant québécois compte bien continuer à faire rayonner son expertise et son savoir-faire sur le marché du chauffage électrique, qui est voué à un brillant avenir par l’exploitation de sources d’énergies renouvelables et non polluantes.

Le 30 octobre 2018

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les plus populaires

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.