L’Industrie électrique

Information Nouvelles et Actualités
Plus de 100 personnes au cocktail de Noël montréalais d’EFC Section Québec


septembre 27, 2015
Par Eric Cloutier
La Section Québec d’EFC (Électro-Fédération Canada) a accueilli La Section Québec d’EFC (Électro-Fédération Canada) a accueilli

La Section Québec d’EFC (Électro-Fédération Canada) a accueilli, le 10 décembre en fin de journée, 101 des 152 personnes inscrites à son traditionnel cocktail de Noël montréalais.

Celles-ci ont bravé la tempête pour prendre part à cette activité commanditée par les compagnies Ouellet Chauffage électrique, Stelpro, EasyHeat, Dimplex et Convectair.

«Je suis fier de faire partie d’Électro-Fédération Canada. EFC Québec a effectué des visites d’écoles en 2014 pour promouvoir l’industrie de l’électricité et pour inviter les jeunes à faire carrière dans celle-ci. EFC a aussi tenu son premier Sommet économique, le 2 octobre à Montréal, et l’événement a été fort apprécié des participants», a lancé le président d’EFC Section Québec, Patrick Deschamps, dans un bref discours de remerciement. M. Deschamps en a également profité pour présenter Jean-Claude L’Espérance, l’actuel vice-président d’EFC Section Québec, qui lui succédera à la présidence du comité de direction dès le 1er avril 2015.

M. Deschamps a présenté les autres membres et administrateurs du comité de direction 2014-2015 d’EFC Section Québec, en l’occurrence le président sortant Yves Martin (Nedco), Pierre Chaloux (Solutions BFC), Jean-Claude L’Espérance (Philips), Maxime Collin (Lumen), Réjean Dansereau (Wesco), Patrick Marion(Desdowd), Jean-Marc Myette (Thomas & Betts), Michel Roy (Convectair) ainsi qu’une nouvelle recrue, Cara Backman, directrice du marketing pour le distributeur de produits électriques Franklin Empire.

Outre cet événement, un premier cocktail de Noël d’EFC Section Québec a auparavant eu lieu le 4 décembre dans la Vieille Capitale et 51 personnes ont pris part à l’activité.

À l’occasion de cet événement, un nouveau coordonnateur pour la section Québec d’EFC, Emmanuel Dupuis-Hébert, a fait ses premières apparitions publiques à ce titre. M. Dupuis-Hébert prend ainsi la relève de Thomas Berber qui, après avoir brièvement succédé à Ivan Roy (L’industrie électrique avait fait mention de la nomination de M. Berber dans son bulletin électronique de novembre 2014), a dû quitter ses fonctions pour des raisons personnelles.