L’Industrie électrique

Information Nouvelles et Actualités
Projet Montréal demande de suspendre la conversion de 110 000 lampadaires aux DEL blanches


avril 19, 2016
Par Eric Cloutier

Le parti politique municipal Projet Montréal a demandé, le 17 avril, à l’administration du maire de Montréal, Denis Coderre, de suspendre un projet de 110 M$ pour la conversion des 110 000 lampadaires de rue de Montréal par des diodes électroluminescentes (DEL) blanches.

Projet Montréal se dit préoccupé par le temps que la Direction de santé publique et le Bureau de normalisation du Québec rendent leurs avis sur ce type d’éclairage.

«Les DEL blanches choisies par la Ville de Montréal pour ses lampadaires présentent plusieurs avantages, dont l’efficacité énergétique et la durée de vie, mais elles présentent aussi un inconvénient majeur susceptible de nuire à la santé des Montréalais», a expliqué Sylvain Ouellet, porte-parole de Projet Montréal en matière d’environnement, par voie de communiqué.

Projet Montréal a fait valoir le fait que les DEL blanches «produisent une forte proportion de lumière bleue» et que des «études reconnues par l’Organisation mondiale de la santé démontrent que ce type de lumière supprime la production de mélatonine, responsable de notre horloge biologique». La formation politique ajoute que le dérèglement de l’horloge biologique est associé à des problèmes de santé importants». Ceux-ci vont de troubles du sommeil au cancer, en passant par la dépression, le diabète et l’obésité selon ce parti.

Advertisment

«Déjà en 2010, l’Agence française de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail émettait un avis pour restreindre la mise en marché des DEL. La Ville de Sherbrooke a pour sa part opté pour des DEL ambrées, plutôt que blanches, afin de limiter la pollution lumineuse et ses impacts sur la santé humaine et sur les écosystèmes. Pourquoi Montréal ne s’inspire-t-elle pas de ces deux décisions?», a demandé Marie-Andrée Mauger, conseillère de Desmarchais-Crawford.

La Ville de Montréal dotera les futures lumières de DEL blanches dont seront munis les lampadaires de Montréal produisent une lumière presque aussi intense que la lumière naturelle. À luminosité égale, les DEL blanches produisent d’ailleurs de trois à quatre fois plus de pollution lumineuse que l’éclairage typique au sodium. «Sommes-nous réellement convaincus que les économies que génèreront les DEL blanches seront supérieures aux inconvénients avec lesquels les Montréalais devront vivre? L’administration Coderre doit attendre de connaître les avis des experts avant d’aller de l’avant avec la conversion des lampadaires », conclut Sylvain Ouellet.

Une motion demandant la suspension de la conversion des lampadaires aux DEL blanches a été présentée au conseil municipal du 18 avril.

http://projetmontreal.org/nouvelle/motion-demandant-sursis-a-la-conversion-aux-del-eclairage-de-rue/, www.ville.montreal.qc.ca