L’Industrie électrique

Information Nouvelles et Actualités
Québec implantera quatre stations multicarburants dans différentes régions en 2018


octobre 6, 2016
Par Eric Cloutier

Quatre régions du Québec devraient accueillir autant de stations multicarburants dans le cadre d’un projet pilote que le gouvernement du Québec mettra en place à partir de 2018.

Les quatre stations multicarburants, qui offriront aux consommateurs à la fois de l’essence, de l’hydrogène, du gaz propane, du gaz naturel, des biocarburants, du diesel et de l’électricité, seront respectivement aménagées en Estrie, en Outaouais, dans la Communauté métropolitaine de Québec et dans la Communauté métropolitaine de Montréal. Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, Pierre Arcand, a fait l’annonce de ce projet pilote le 3 octobre à Montréal.

«Une première station multicarburants sera implantée d’ici la fin de 2018 et si les résultats sont concluants, au minimum, deux autres stations seront installées. À la lumière des résultats de ce projet pilote, le gouvernement du Québec a pris l’engagement de réglementer toutes les stations neuves ou susceptibles d’être rénovées afin qu’à partir de 2030, elles présentent une offre de multicarburants», indique le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN), par voie de communiqué.

«Depuis le dévoilement de la Politique énergétique 2030, notre gouvernement a mené plusieurs actions concrètes afin d’engager le Québec dans la transition énergétique. Nous devons tirer profit de la diversité de l’offre énergétique québécoise et faciliter l’accès des consommateurs à ces sources d’énergie plus propres, et ce, dans le but de moderniser notre économie. Avec l’implantation de ces stations, jamais les citoyens et les entreprises du Québec n’auront eu à leur disposition autant de choix pour un transport responsable», a mentionné le ministre Arcand.

Advertisment

Le gouvernement du Québec et la Coop fédérée, par l’entremise de sa division Énergie Sonic, seront en charge de la réalisation de ce projet pilote. D’autres partenaires se joindront à eux au sein d’un comité pour préparer le terrain en vue de l’aménagement de stations multicarburants. Il s’agit en l’occurrence Toyota Canada, Gaz Métro, Air Liquide et Hydro-Québec.

Après avoir identifié Montréal, Québec, l’Estrie et l’Outaouais comme étant les régions à fort potentiel d’utilisation de telles stations, ce comité, en vue de ce projet, aura pour principaux objectifs de développer la demande pour de nouvelles énergies auprès de tous les types de consommateurs, de confirmer la faisabilité technique et commerciale de la cohabitation de plusieurs types de carburants sur un même site, d’acquérir une expertise et d’élaborer des concepts adaptés aux conditions du Québec par rapport aux stations multicarburants et à chacun des types de carburants de rechange, ainsi que d’établir des partenariats d’affaires et technologiques qui permettront de déployer rapidement et efficacement ces stations au Québec.

«La mise sur pied de ce projet novateur et avant-gardiste est l’un des engagements issus de la Politique énergétique 2030. En effet, l’arrivée de stations multicarburants répond à l’objectif de réduire de 40 % la quantité de produits pétroliers consommés d’ici à 2030. Cela implique nécessairement un changement des habitudes de transport des ménages et des entreprises et c’est précisément dans le but de favoriser cette transition que nous lançons ce projet aujourd’hui», a conclu le ministre Pierre Arcand.

politiqueenergetique.gouv.qc.ca, www.mern.gouv.qc.ca