L’Industrie électrique

Information Nouvelles et Actualités
Québec octroie 2 M $ à Autobus Lion pour mettre en service six autobus scolaires 100 % électriques


septembre 28, 2015
Par Eric Cloutier
Durant neuf mois Autobus Lion a obtenu

Autobus Lion a obtenu, le 27 février, une subvention de 2 millions $ pour mettre en service six véhicules «E-Lion», des autobus scolaires entièrement électriques conçus et fabriqués par l’entreprise de Laval, et cela durant une période de neuf mois.

 

Les six véhicules circuleront sur différents circuits scolaires réguliers et dans les mêmes conditions d’exploitation que les véhicules habituels.

Il s’agit d’une phase de démonstration au cours de laquelle l’objectif d’Autobus Lion consistera à récolter une multitude de données sur les paramètres de fonctionnement (autonomie, puissance, comportement routier). Cette étape préliminaire s’avère nécessaire avant une mise en production du véhicule à des fins commerciales. 

Rappelons que ce projet d’autobus scolaires 100 % électriques constitue une première en Amérique du Nord, qu’il s’inscrit dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques et qu’il est financé par le Fonds vert du Gouvernement du Québec.

David Heurtel, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, et Francine Charbonneau, ministre de la Famille, ministre responsable des Aînés, de la Lutte contre l’intimidation, de la région de Laval et députée des Mille-Îles, ont fait cette annonce au nom du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, Pierre Arcand.

«L’électrification des transports constitue une révolution technologique importante, plus que bienvenue pour le Québec. Grâce aux revenus du Fonds vert issus principalement du marché du carbone, le gouvernement est en mesure de soutenir les entreprises d’ici dans leur transition vers un monde plus sobre en carbone. En plus de favoriser la relance et le développement durable de notre économie, des projets porteurs comme celui d’Autobus Lion nous permettent de lutter, ensemble, contre les changements climatiques afin d’assurer une bonne qualité de vie à nos enfants», a déclaré le ministre Heurtel.

«Le projet «E-Lion» devrait avoir des retombées économiques importantes pour la région de Laval et pour le Québec, puisqu’une importante proportion des composantes du véhicule seront fabriquées ici, et que son potentiel d’exportation est très important. Plusieurs États américains ont d’ailleurs déjà signifié de l’intérêt pour cet autobus», a précisé la ministre Francine Charbonneau.

Autobus Lion a bénéficié de l’aide de trois partenaires québécois, soit TM4, B3CG Interconnect et le Centre national du transport avancé (CNTA), pour développer un système de motorisation électrique qui permet à un véhicule E-Lion d’atteindre une autonomie de plus de 100 km. Cette autonomie peut être portée à plus de 200 km quotidiennement lors d’une recharge en milieu de journée.

Ce système évite ainsi à l’autobus de consommer 8250 litres de diesel par an, ce qui équivaut à la consommation moyenne d’un autobus traditionnel. Autobus Lion prévoit une augmentation progressive du potentiel de marché pour son véhicule «E-Lion» et entrevoit éventuellement une production et une livraison d’unités qui pourraient atteindre plusieurs centaines de véhicules électriques par année.

«L’électrification des transports présente des avantages incontestables sur les plans de l’efficacité énergétique et du développement économique, et ce, en sus des bénéfices en termes de qualité de l’air et de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Rappelons que chaque dollar qui sera dépensé en hydroélectricité pour faire le plein est un dollar qui restera au Québec, plutôt que d’être versé à des producteurs de pétrole étrangers», a mentionné le ministre Arcand par voie de communiqué.

www.lionbuses.com