L’Industrie électrique

Information Nouvelles et Actualités
Saint-Jérôme se dote d’un service gratuit de navette électrique


juin 20, 2016
Par Eric Cloutier
Le maire de Saint-Jérôme Saint-Jérôme a annoncé

Saint-Jérôme a annoncé, le 20 juin, la mise en place d’un service gratuit de navette électrique qui reliera en continue son centre-ville pour accommoder les étudiants du cégep et de l’université, ainsi que l’ensemble de sa population.

 

L’annonce faite par le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher, et le président d’Autobus Lion, Marc Bédard,  a eu lieu au stand d’exposition d’Autobus Lion dans le cadre du Salon d’exposition du 29e symposium international Electric Vehicle Symposium and Exhibition (EVS29), qui se déroule du 19 au 22 juin au Palais des congrès de Montréal.

«La Ville de Saint-Jérôme a instauré en janvier 2016 un projet pilote de navette pour faciliter l’accès au centre-ville qui a dépassé largement nos attentes. Il a reçu le prix du Mérite municipal dans la catégorie Municipalité et développement durable, décerné par le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire», a indiqué le maire Maher. 

«Reconnue comme ville pionnière et pilote du véhicule électrique au Canada, Saint-Jérôme entend continuer à innover en électrification des transports. Fort de cette orientation, le choix d’un autobus à propulsion électrique pour pérenniser la navette était logique», a-t-il ajouté.

«Pour Autobus Lion, seul manufacturier nord-américain d’un bus scolaire de type C 100% électrique (le eLion), il s’agit d’une nouvelle application en transport de personnes. Nous sommes très fiers de collaborer avec la Ville de Saint-Jérôme. Propulsé par un moteur TM4 (filiale d’Hydro-Québec), doté d’une autonomie de 150 km, le eLion, dont la quasi-totalité des 150 fournisseurs sont québécois, représente un investissement éco responsable», a, pour sa part, déclaré Marc Bédard.

La compagnie Autobus Brunet, dont le siège social se trouve à Saint-Jérôme, a obtenu le mandat de déployer le service de navette électrique.

La Ville de Saint-Jérôme s’avère active dans le dossier de l’électrification des transports depuis la création du Centre d’expérimentation des véhicules électrique du Québec (CEVEQ) en 1996, ce qui l’a associé au titre de ville laboratoire et à plusieurs projets pilotes d’évaluations de véhicules électriques.

«Plus récemment, la Ville a favorisé l’émergence de l’Institut du véhicule innovant (IVI), un des piliers de l’infrastructure de recherche en électrification des transports que compte le Québec. L’IVI a pignon sur rue à Saint-Jérôme, tout comme Autobus Lion, Doppelmayr, etc. La Ville participe aussi au développement du Circuit électrique, en favorisant l’implantation de bornes de recharge sur son territoire»peut-on lire dans un communiqué.

Pour sa part, la compagnie Autobus Lion, un fabricant québécois d’autobus scolaires traditionnels et électriques, emploie plus de 40 personnes et possède une usine de fabrication et d’assemblage à Saint-Jérôme. Depuis novembre 2015, son eLion, un autobus scolaire de type C 100% électrique, est vendu partout sur le territoire nord-américain, en plus d’être approuvé et listé par le California Air Ressources Board (CARB) en tant que véhicule 100% électrique. Il est admissible au programme Hybrid and Zero-Emission Truck and Bus Voucher Incentive Project (HVIP). On compte déjà plusieurs dizaines d’exemplaires de l’eLion parcourent déjà les routes du Québec.